Comment choisir un logiciel de paie ?

Vous êtes un gestionnaire de paie et vous traitez la paie pour plusieurs clients. Vous voulez en savoir plus sur ce qu’est le bon logiciel ? Découvrez les 5 raisons qui font du logiciel de paie un bon logiciel de paie. À la fin de cet article, je vous donne le nom du logiciel de paie que j’utilise. Chaque fois que je parle à un autre gestionnaire de paie, nous arrivons toujours à la même conclusion. Pour pouvoir produire vos bulletins d’information sans stress, vous devez être bien organisé dans la gestion de votre cycle de paye et travailler avec les bons outils :

  • Documentation professionnelle
  • Logiciel de paie puissant

Qu’ est-ce que les bons logiciels payent ?

Un bon logiciel réunit les 5 avantages suivants :

  • Peut être utilisé directement même en étant nul en informatique
  • Mise à jour des dernières nouvelles, pas besoin de faire la veille en payant
  • Automatisable, vous n’avez plus besoin d’entrer des éléments de salaire
  • Complète, vous pouvez offrir des options supplémentaires et utiles à vos clients
  • Son coût est faible, il est même rentable

Téléchargez votre eBook gratuit :

Comment trouver votre premier emploi de gestionnaire de paie en 3 étapes !

Téléchargez votre eBook gratuit

Je télécharge maintenant !

Vous êtes abonné avec succès !

Installation du logiciel de paie :

Comment installer l’ancien logiciel de paie :

Il y a quelques semaines, je voulais installer un logiciel sur mon ordinateur. Le guide d’installation a commencé par « c’est facile ». Et a continué par :

Vous pouvez même le faire en utilisant un exécutant le pack d’installation.

Et ce guide faisait référence à un autre guide d’installation de 12 pages. En anglais. En fin de compte, j’ai dû appeler le service informatique pour qu’ils puissent l’installer pour moi.

Comment devrait installer un bon logiciel de paie :

En cliquant sur un lien internet.

Aujourd’hui, nous voulons tous des installations simples. Pensez un peu à ce que vous faites tous les jours. Qui jouerait Candy Crush ou aller sur Facebook si pour installer des applications il devrait aller dans :

HKEY_LOCAL_MACHINE et HKEY_LOCAL_

Même si vous choisissez un logiciel de paie , préférez celui qui s’installe en cliquant via un lien internet.

Si vous devez appeler et payer un informaticien pour utiliser un logiciel, cela signifie que la technologie du logiciel de paie est ancienne. Et qu’il ne résiste pas aux nouvelles normes. Qui choisirait aujourd’hui une souris d’ordinateur qui peut être installée via un CD-ROM ?

Choisissez un logiciel de paie qui fait son travail et qui est à jour

Choisir le mauvais logiciel de paie, c’est comme choisir un GPS qui vous demande où est le droit et la gauche !

En vérifiant les bulletins de logiciels que j’utilisais, je suis tombé sur une affaire bizarre. Il y avait un employé sans escompte « Fillon » quand il devait y en avoir un. Après un email au département technique, j’ai eu l’explication. Lors de la création de l’employé, il était nécessaire d’indiquer si l’employé avait bénéficié de la réduction. En cochant une case dans un sous-menu, juste à côté de la case Premium précaire, oui/non. Parce que oui, c’était à moi de dire si l’employé avait droit à une prime précaire à la fin du contrat.

Et non ce logiciel n’est pas EXCEL.

Choisissez un éditeur qui met régulièrement à jour son produit :

Le droit social bouge beaucoup. Entre le code du travail, les conventions collectives, les conventions d’entreprise, il y a beaucoup à suivre. Sans parler des idées des clients.

Lorsque vous êtes un gestionnaire de paie, vous arrivez tous à cette conclusion :

il y a beaucoup de choses à suivre et si peu de temps. Nous devons pouvoir nous reposer sur un bon logiciel.

Je crois qu’un logiciel qui fait son travail :

  • calcule les éléments de paie en comparant les lois et applique automatiquement les règles correctes.
  • applique le salaire de la convention collective si ce salaire est supérieur au SMIC.
  • est à jour des salaires conventionnels.

Choisir un logiciel de paie mis à jour par l’éditeur et qui effectue les calculs les plus techniques est essentiel.

Logiciel de paie qui vous permet d’arrêter de taper

La bonne solution de paiement permet de effectuer un travail collaboratif avec le client, afin de ne plus saisir quoi que ce soit. Un bon gestionnaire de paie se concentre sur deux fonctions :

  • Le contrôle
  • Le Conseil

Pourquoi rien de mieux qu’un portail de données ?

Comparons les méthodes traditionnelles de réception des variables de paie :

Veuillez noter que la réception des articles par télécopieur ou par dépôt papier au bureau est semblable à celle du courrier.

  • Courrier
  • Téléphone
  • Excel

Recevoir des éléments de paie par courriel :

Bonjour,

Je veux être à 2400€ net avec un acompte de 50€ déduit ou net à payer 2350€. Pour Catherine, c’est la même chose que le mois dernier sauf que c’est 1 semaine de congé et 20 heures de plus sur le net. Merci.

Sans connaître le dossier, le traitement peut prendre beaucoup de temps. Ce client est clairement désorganisé.

Le client qui vous appelle :

Par téléphone, il ressemble à une commande pour le lecteur d’un Mac Do. Et bien sûr, en cas d’erreur, pas de dossier écrit.

Sans parler de temps perdu :

  • pour répondre au téléphone
  • Prendre des notes
  • Dans la banalité

Quant à Excel, c’est une fausse bonne solution.

Tu vas sûrement rencontrer le petit gars intelligent qui va faire n’importe quoi avec le dossier.

Et à moins que vous ayez un logiciel qui vous permettra d’importer les informations directement à partir d’un fichier Excel, vous devez copier les informations dans le logiciel.

La saisie de variables via un portail d’entrée est la solution idéale.

Qu’ est-ce qu’un portail de données ? C’est une interface pour votre client qui lui permet d’accéder à une partie du logiciel de paie. Le client a accès à des modules pour remplir directement ses éléments variables dans le logiciel de paie. Avec un portail, il ou elle peut :

  • Suivez facilement les absences des employés
  • Être autosuffisant
  • Sécuriser efficacement l’échange de données sociales

Est-ce la meilleure solution pour gérer les variables de paie ?

Oui, parce que tout ce que vous avez à faire est de confirmer l’inscription, de vérifier les bulletins de vote et de les envoyer.

  • Plus d’erreurs d’entrée, le client est responsable de ses variables
  • Plus de problèmes d’interprétation

Un acompte de 50€ est exigé : le client remplit le coffre avec le numéro 50.

Tu peux juste vérifier.

La valeur ajoutée du gestionnaire de la paie réside dans le contrôle de l’application correcte de la législation. Avec un bon logiciel de paie, le client entre, le gestionnaire vérifie. Qu’en est-il des clients qui ne veulent pas le portail ?

Faire le calcul de son rentabilité. Si le client ne vous paie rien ou presque rien, augmentez le prix de votre service de manière significative.

N’ oubliez pas de tenir compte des facteurs suivants lors du choix d’un logiciel de paie :

  • retravailler les variables prend beaucoup de temps
  • l’ échange de données par e-mail ou par téléphone n’est pas assez sécurisé (RGPD)

En outre, si vous entrez les éléments variables, vous aurez :

  • moins de temps pour conseiller vos clients
  • et vous allez être l’une des 93% des organisations qui perdent de l’argent en raison de la sous-utilisation de leurs logiciels

Suggérez des options supplémentaires et utiles à vos clients :

Savez-vous ce dont votre client a vraiment besoin ? Je veux dire en plus de sa paie et de ses charges. Nos clients font beaucoup avec les données sociales.

  • Ils font leurs statistiques
  • leur calcul de prix
  • ils montent les dossiers de support
  • Préparer les négociations annuelles obligatoires
  • Calculer leur budget pour les augmentations

Les clients ont des besoins spécifiques. Il sera facile de répondre avec une solution complète.

Choisir un logiciel de paie

  • Faciliter la vie
  • Mais facilitez la vie de vos clients

Avant de choisir un logiciel de paie, parlez à vos clients, pensez à des questions fréquemment récurrentes. Voyez si une solution logicielle peut vous aider à traiter ces demandes automatiquement.

Vous avez également besoin, et le plus difficile, d’anticiper les besoins de vos clients en fonction de votre vision de spécialiste.

Si j’avais demandé à mes clients ce qu’ils cherchaient, ils auraient répondu à un cheval plus rapide, pas à une voiture.

Henry Ford

Choisissez un logiciel de paie et payez le bon prix :

Le prix n’est pas un critère important dans le choix d’un logiciel. Vous n’avez pas à mélanger le prix et le coût. Il existe un logiciel de paie gratuit, mais à un coût élevé. Il est même possible d’avoir payé gratuitement par un service Urssaf, mais vous pouvez faire des paiements farfelus qui pourraient mettre vos clients sur le tapis en cas de chèque. Qu’est-ce qui fait du prix une solution de paie ?

  • Matériel informatique
  • Licence et maintenance
  • La formation

Matériel informatique

Si vous passez à un logiciel en ligne, vous économisez beaucoup de coûts. Le logiciel de paie en ligne signifie également :

  • Pas de serveur
  • Pas d’entretien
  • Pas de technicien informatique à payer
  • Aucun suivi du RGPD sur les données
  • rétention

Licence

Le

paiement d’une licence est l’achat ou la location du logiciel

Option 1 : Vous payez une licence pour utiliser le logiciel illimité.

Vous avez 5000 ou 500 bulletins à produire par mois, le logiciel a le même prix. Mais vous devrez payer une maintenance supplémentaire. Autrement dit, des mises à jour. Si vous n’avez pas de logiciel à jour :

  • le service technique ne vous aidera pas
  • logiciel de paie ne sera pas à jour avec les derniers salaires conventionnels
  • vous ne pourrez plus envoyer de DSN

Option 2 : Vous payez pour l’utilisation, c’est-à-dire que vous payez pour chaque bulletin de produits.

Normalement, plus vous produisez de bulletins de vote, moins vous payez cher. Mais l’entretien est inclus dans le prix. Autrement dit, le logiciel sera toujours à jour avec les dernières nouvelles.

Que vous choisissiez l’option 1 ou l’option 2. Vous devrez en tenir compte lorsque la définition de vos prix.

Si vous débutez dans un gestionnaire de paie indépendant, optez pour le logiciel que vous payez sur le bulletin produit.

Personnellement, j’ai dû choisir un logiciel de paie et j’ai choisi Silae. Je serai curieux de savoir ce que vous utilisez vous-même.

Dites-moi un commentaire.

Tag : les logiciels de paie à connaitre